Annonces brèves ! Kundé 2014, les artistes burkinabé à l’assaut de 14 trophées le 25 avril prochain. Qui de Rovane, Bil Aka Kora ou Alif Naba va succéder à Dez Altino ?- Stage international de danse d'Afrique de l'Ouest à Koubri, Burkina Faso du 27 avril au 2 mai 2014 - "LES MARLEY D'OR", trophées de la musique reggae au faso le 11 mai 2014 au SIAO Le Festival International du Rire et de l'Humour de Ouagadougou ( FIRHO 2014) se déroulera selon le programme ci-après : 30 mai à la maison du peuple, 31 mai, Gala à Azalai Hôtel et le 1erà Faso Parc– Pour lire toutes les annonces, Cliquez ici ! >> Pour lire toutes les annonces, Cliquez ici ! >>
+

Culture >

 Liens Utiles :
 
 
Pour tous vos projets audio-visuels
 
Le 8 Mars Artistique
 
 

Village artisanal de Ouagadougou

application facebook

 

 
   
   
   
   
   
   
 
 
 

 

 

 

 

 

 

2013, ce qu'ils ont dit ...

Artistebf, du 1er janvier 2013, écrit par Rose Monde

 

"Je n’ai jamais compris les hôtels ou compagnies aériennes qui suppriment le chiffre 13 par superstition : c’est assez ridicule ! " (Irène Tassembédo)

 

2013, le nombre qui panique ...

2012 s'en est allé, il y a déjà quelques heures.  Année bissextile ayant commencé par  un dimanche,  on lui avait donc à cet effet affectée les lettres dominicales « AG ». Considérée  par certains comme la première année des coopératives proclamée par l'ONU, 2012 était aussi l'année Internationale des énergies durables pour tous; mais aussi, la dernière année de la décennie des Nations Unies pour l'alphabétisation.

Dans son dernier mois d'agonie, 2012 a surtout marqué les esprits par le canular du " 21 décembre": la fin du monde affichée à toutes les lèvres et presque à la "UNE" des médias.Bref ... on s'en est sorti !
Au seuil de ce nouvel an donc, ils sont nombreux ceux qui ont retrouver espoir, l'espoir que 2013 sera une année pleine de bonnes choses, une année à la hauteur de leurs attentes malgré le

nombre 13 qui panique. Or, faut-il vraiment polymiquer sur ce nombre quant on sait que Jesus et ses apôtres formaient en tout 13 personnes. Voici un exemple, même s'il n'est pas indicattif, nous invite à plus de rélfexion et constitue déjà un répère réconfortant dans ce nouvcel an.

En tous les cas, Artistebf et son équipe souhaitent à tous ses partenaires et à tous ses internautes une santé de fer, une année pleine de promotion, pleine d'opportunités d'affaires, et assez de "Gombo" pour les acteurs culturels et à nos braves artistes. Dans cette joie débordante, nous pensons particulièrement aux malades, à tous ceux qui ont perdu le sourire ou leur emploi pour diverses raisons, enfin, à tous ceux qui ont faim.

2013 est là avec tout le cortège de bonheur que nous lui avons abufflé. Nous avons rencontré quelques personnes ressources, des artistes et des acteurs culturels pour échanger sur cette année qui s'ouvre au monde entier. Qu'est-ce qu'ils en pensent et quelles sont leurs attentes en 2013 ? Mais avant, voici les voeux du nouvel an présentés par Monsieur Balamine OUATTARA, le Directeur Général du Bureau Burkina du Droit d'auteur à la communauté des créateurs du Burkina Faso. Les propos sont recueillis par Rose Monde :

 

Balamine OUATTARA : DG du Bureau Burkinabé du Droit d'Auteur (BBDA)

 

Je voudrais d'abord vous remercier d'être venu vers nous en cette fin d'année afin de nous permettre de présenter nos vœux, nos vœux de bonne et heureuse année à l'ensemble des créateurs et de la communauté des  créateurs du Burkina Faso. Mais je voudrais avant toute chose, vous dire que nous évoluons dans un contexte national qui se caractérise par un certain nombre de facteurs qui, aujourd'hui  nous permettent aussi d'espérer d'avoir des résultats. Au titre de ces facteurs, nous pouvons citer deux éléments essentiels qui sont la paix et la liberté, parce qu'on ne peut pas entreprendre quoi que ce soit à titre individuel  comme à titre collectif,  sans la paix; c'est vraiment primordial. Je pense qu'au Burkina Faso et par rapport à ce que nous voyons ailleurs,  nous pouvons  remercier le seigneur pour nous avoir accordé la paix en n'oubliant pas également, celui qui, au-dessus de tout le monde, œuvre inlassablement pour que cette paix se réalise et se consolide. Je veux parler de son Excellence, Monsieur le  Président  du Faso. (...)

Enfin, je voudrais remercier les artistes pour tous les efforts qu'ils ont eu à faire durant l'année 2012; la création n'est pas facile parce que ça demande énormément de choses et pas seulement le talent mais bien plus. On a senti qu'il y a des hommes et des femmes qui, avec courage et détermination, ont apporté leur savoir-faire et  apporté leur touche à la construction nationale. Aujourd'hui, nous sommes un pays riche de ses créations, riche de ses œuvres. Je pense qu'avec la dynamique actuelle du gouvernement,  qui essaie de mettre l'accent sur la dimension économique  de la culture, on fera le relai nécessaire afin que de plus en plus les artistes puissent vivre dans la dignité et vivre de  leur art. C'est ce que je souhaite pour l'année 2013 et que tout se passe dans la paix du cœur, la santé et  dans la réalisation des autres vœux qui concourent aussi  à leur bien être social.

Bientôt sur Artistebf

 

 

Kady Jolie : Réalisatrice-Comédienne

1 - 2012 s'achève, qu'avez-vous gardé de marquant (positif ou négatif) sur le plan  social, culturel, politique?
J'ai beau cherché un fait marquant en 2012, en dehors des élections couplées, je n'en ai pas trouvé; on peut souligner peut-être que socialement, on ait rien enregistré de dramatique ????

2 - Comment voyez-vous 2013, prometteuse ou très tumultueuse à cause du chiffre 13 ?
Je crois qu’il ne faut pas être superstitieux pour l’année 2013 ; i faut tout positiver et prier le ciel afin qu’il soit encore plus clément que l’année qui s’achève; prier également pour que Dieu  nous offre une année nouvelle paisible et sereine chez tout le monde.

3 - Enfin, quels sont vos vœux pour 2013 ?
Que la sous région retrouve le calme ; qu’il  y ait plus d’opportunités pour les affaires ; la paix dans tous les foyers ; la santé pour tous les malades !  Qu’il y ait l’amour et la tolérance en abondance dans les cœurs des burkinabè

 

 

Floby : Artiste musicien

Comme vous le savez, c'est en 2012 que j'ai fait sortir mon 3ème album qui a été dédicacé au Stade du 4 Août. Avant, quand les artistes locaux jouaient au Stade du 4 Aout, c'était en compagnie des artistes internationaux. Mais la date du 30 Juin reste inoubliable parce qu'elle marque une sorte de renaissance pour moi. D'ailleurs, mes albums sortent toujours le 30 Juin.
Par la grâce de Dieu,  2013 sera comme toutes les autres années et peut être bien meilleure . On dit que " l'homme propose et Dieu dispose" parce que rien ne prouve que le chiffre 13 porte malheur. Sincèrement, je crois que 2013 sera une année de joie, de santé, de bonté et de prospérité.

Je souhaite longue vie à tous mes fans, à tous ceux qui œuvrent pour que la musique aille de l'avant. Je fais un coucou à tous les hommes de médias de mon pays qui se battent pour que la musique burkinabé soit connue à l'extérieur. Que Dieu leur donne plus de courage et préserve le Burkina Faso.

 

 

Dr. Dramane KONATE: Ecrivain-poète
Au plan national, une accalmie de la fronde sociale, une réorganisation de l’échiquier politique national due aux élections, un bouillonnement culturel caractérisé par des événements nouveaux comme la rentrée littéraire du Faso qui est une première du genre dans notre pays ;
Au plan international, deux élections à grands enjeux pour l’équilibre du monde : Hollande en France et Obama aux USA .  En Afrique,  le Sénégal reste constant dans l’alternance démocratique tandis que les islamistes trônent dans le nord malien, appliquant la charia  et saccageant le patrimoine culturel  mondial…
Je ne suis pas superstitieux, mais dans le cadre de mes travaux de recherche de thèse de doctorat, j’ai essayé de faire ressortir les fondamentaux de la connaissance universelle, dont la symbolique  des chiffres. C’est ainsi que dans la kabbale,  le chiffre 13 est formé de deux entiers, le 1 et le 3.  Un (1) est le symbole de l’unité originelle, le principe unificateur et trois (3)  se rapporte au parcours initiatique vers une synthèseexistentielle ou spirituelle (la Sainte Trinité par exemple). N’oublions pas qu’en numérologie, 2013 est composé de 2+0+1+3.  Le  deux (2)n’est rien d’autre que  le symbole de la dualité ou de l’opposition dans la complémentarité (yin et yan, nuit et jour, homme et femme).  Si nous combinons les termes, nous avons l’unité (1), la dualité (2), la  synthèse (3) et la matrice originelle (0).  De façon algébrique,  cela donne  six (6). Je laisse vos lecteurs et abonnés interpréter à partir de ces indices ce que sera 2013 pour le Faso et pour le monde, car c’est de la consultation que vous me faites faire (rire) !

Je souhaite le meilleur pour nos familles, nos proches, notre pays ainsi que pour le monde entier !

 

Alima DISCO : Comédienne
1- Sur le plan social, je garde surtout le succès de ma fille à son premier examen scolaire et aussi la maternité d'une mes nièces qui me tenait vraiment à cœur et le mariage d'une autre nièce, je rends grâce à Dieu.

-Sur le plan culturel,  la troisième saison de la série ''Affaires Publiques'' et d'autres expériences de plateaux que j'ai connues et l'espoir que d'autres projets naîtront.

-Sur le  plan politique, je garde de plus marquant les élections couplées  de décembre 2012 et j'avoue que c'était la première fois que je trempais mon doigt dans de  l'encre.  Aussi, il y a les élections américaines et françaises que j'ai suivies et que j'ai bien appréciées dans le déroulement. Vous allez trouver  bizzard que je   parle seulement  des choses positives. C'est vrai;  c'est parce que  je n'ai pas souvenance de choses négatives courant 2012.   Je suis très optimiste et très positive dans la vie. De ce fait, je ne garde que le coté positif de la vie, et je tire leçon des choses négatives pour que cela ne se répète pas. 

2013, c'est une année qui promet; un peu  tumultueuse mais pas à cause du 13.
Avant de faire mes vœux, je rends  grâce d'abord  au Seigneur pour tous les bienfaits dont il m'a comblée tout au long de 2012. Merci pour ce qu'il a fait pour moi, ma famille et merci encore pour ce qu'il fera.  Je lui confie la nouvelle année.  Je souhaite à tous et à toutes une  très bonne année 2013;  que Dieu les  comble de ses grâces tout au long de ce nouvel an.  Santé, bonheur, amour, prospérité et paix sont les vœux  que je forme pour toutes et tous. Joyeuse fête, bonne année 2013

 

Jah PRESS : Commissaire Général des Kundé

Pour moi, ce qui m'a marqué positivement sur le plan culturel en  2012, c'est le fait que pour la 1ère fois un artiste burkinabé remplisse quasiment le stade du 4 Août, en la personne de FLOBY et c'est tout en son honneur.... Cela veut dire que les burkinabé aiment ou commencent à aimer fortement leur musique et savent reconnaître ceux qui font du bon travail. En cela, on peut dire que le combat commence à porter ses fruits, c'est peut être lent mais c'est sûr...
Négativement, c'est la perte du Gandaogo national et je profite pour dire un grand merci aux autorités qui ont décidé de l'immortaliser en donnant son nom à une rue.

Pour moi 2013 sera une année comme les autres; donc il ne faut pas se focaliser sur le chiffre 13 et c'est pour moi l'occasion de féliciter l'ensemble de la classe politique burkinabé qui a eu un comportement assez responsable durant ces élections couplées que ce soit au niveau de l'opposition que du parti au pouvoir. S'ils restent sur cette lancée tout devrait bien se passer et nous en avons besoin pour nos activités culturelles... Sans la paix

Pour le Burkina, LA PAIX est mon vœux le plus cher et à chaque burkinabé les vœux de Santé, de bonheur et de prospérité...  Bonne et Heureuse année 2013 !

 

Boubacar DIALLO : Réalisateur

C’est une année électorale majeure qui aura été marquée par des changements politiques de fond. Le giga parti s’effrite quelque peu (…) A mon sens, les événements de cette année marquent le début d’une ère dans la vie de cette nation. Il y a eu des remous sociaux et militaires en 2011.
2012 ouvre de nouvelles portes : celle d’un début de changement.

Je souhaite la paix et la cohésion, et aussi et surtout le retour du civisme à tous les niveaux.
Pour le cinéma, ce serait génial si l’Assemblée nationale décidait, à l’instar de ce qui se fait déjà pour les partis politiques et la presse privée, de voter une subvention annuelle pour soutenir le cinéma.

 

 

 

Irène TASSEMBEDO : Directrice de L'Ecole Internationale de Danse de Ouagadougou

Je crois profondément que c'est par la culture que nous allons contribuer à sortir notre pays de ses difficultés. Le Burkina est en pleine ascension au plan culturel, avec beaucoup d'initiatives dans le théâtre, la musique, la danse, les arts plastiques, le cinéma et la littérature : tout cela fait parti du positif !
En revanche, le travers, malheureusement assez général, qui consiste à ne pas travailler ensemble, à ne pas partager les savoirs, à rester chacun dans son coin, voilà ce qui peut nous freiner dans cet essor que j’observe et dont j’appelle de mes vœux qu’il s’amplifie toujours plus.
Du côté négatif, il y a toujours plus d'enfants dans les rues, d’enfants abandonnés, plus d'insécurité et moins de solidarité dans nos quartiers, plus d'exclusion des jeunes issus des groupes vulnérables (majoritairement des jeunes femmes)... Cela ne présage rien de favorable !
 Il nous faut cependant espérer plus, prétendre à plus, exiger plus, parce que nous le valons bien et que c’est la seule direction qui vaille. 
Si nous devons éviter le chiffre 13, ou en avoir peur, on n'avancera pas. Je n’ai jamais compris les hôtels ou compagnies aériennes qui suppriment le chiffre 13 par superstition : c’est assez ridicule !
Je suis de ceux et de celles qui pensent qu'il faut toujours essayer de faire avancer les choses positivement. Ce qui n’est pas compatible avec des croyances liées à des nombres dont on ne sait même pas l’origine.

Pour 2013, mon vœu le plus cher est que tout le monde enterre la hache de guerre et les pommes de discordes pour permettre à nos enfants et petits-enfants de connaitre un monde de paix et de respect des hommes et de l'environnement. Pour mon continent et pour mon pays, je rêve d'un accès aux soins de santé pour tous, à l'éducation pour tous et à la sécurité alimentaire pour tous.

 

Bernadette DAO : Ecrivaine-poètesse

Nous commencerons par les aspects négatifs; c'est la situation au Mali qui n'est pas réjouissante qui touche les maliens et aussi les pays environnants. Il y a le départ des personnes chères  car il y a une personne  que je considérais comme une grande sœur dont l'âme s'est éteinte et la ça été vraiment douloureux .
Les évènements heureux franchement,  je suis très contente de mon pays. L'Assemblée Nationale m'a proposée une décoration pour la francophonie au mois de novembre 2012. J'ai été fait commandeur de l'ordre de la Pléiade et à la fin d'année, la philo m'a honoré en faisant de moi, l'invité d'honneur. Enfin, il y a les petits succès en famille et au bureau qui sont à prendre en compte surtout lorsqu'on est en vie et qu'on en parle; je  rends grâce à Dieu.
Moi je crois qu'il ne faut jamais s'accrocher aux aspects négatifs; j'espère alors que 2013 va démentir tout ce qui concerne le chiffre 13 et que nous aurons alors une bonne année 2013  et pour les artistes et les écrivains  aussi. Je souhaite que l'année soit productive et que nous puissions à l'heure de la moisson ( la PHILO)  présenter une moisson intéressante, riche et qui rehausse vraiment l'image du pays au plan culturel et artistique.

Bientôt sur Artistebf

 

 

Bazem'Sé : Styliste
Pour 2012, Je garde positivement la naissance de mon fils (15 mars 2012) que j'aime beaucoup, et la réalisation de folies de mode acte 5 qui à eu enfin lieu (30 novembre 2012) . Après une année d'absence.
Moi, je vois 2013 prometteuse pour moi et pour le Burkina Faso. Je ne crois pas trop à cette histoire de chiffre 13.
Mes meilleurs vœux à tous les Burkinabé, en particulier mes fans et tous ces hommes et femmes qui aiment la mode .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seydou Richard TRAORE : PDG Seydoni Production

Faits/évènements marquants 2012
- La situation du Mali et ses répercutions sur les pays voisins comme le Burkina (refugiés, et conséquences économiques et sociales)
- les élections couplées avec une participation plus  accrue des votants inscrits et des changements de personnes á la tête de l´assemblé nationale
-les actions multiples pour mieux organiser les filières de la culture (passage de l´ARPEM á l´ARPIC, relance de l´APRODEM, inscription de la musique dans la SCADD...)

2 - Perspectives 2013
Je pense que l´année 2013 sera très riche en production musicale avec Seydoni  qui reprend son activité de leader dans la production et la distribution. Il y aura aussi beaucoup plus d´évènementiels avec des
artistes nationaux et internationaux.


3 - Vœux pour 2013
Un lancement réel du secteur culturel en général et de la filière musicale en particulier comme un secteur clé en matière de développement économique et social

 

 

KORO Dk : Styliste

1) C'est vrai que 2012 s'achève. D'abord je l'ai passée dans la santé grâce à Dieu.

Le plus positif:
Grande réussite de MOD'AFRIQUE 2012 parce qu'on a pu réunir une importante somme pour aider les femmes affectées et infectées par le VIH/SIDA en milieu rural. Puis, sur le plan culturel beaucoup d'évolution.dans notre domaine.. C'est aussi le socle de notre patrimoine, qui ne demande qu'à être valoriser...
Beaucoup de changement en politique: un départ négatif, du printemps. La Libye. qui est la cause du nord Mali... Positif, réélection de OBAMA.

2) Prometteuse, j'y crois. Avec le chiffre 13. Et espère que ça serait moins tumultueux, que 2012 qui s'achève avec pas mal de douleur et peine, surtout sur le plan économique et politique... Je crois que 2013 est une année d''espoir.
Que nos politiques croient en nous. Nous sommes les ambassadeurs et ambassadrices notre de chère Patrie.

3) Mes vœux pour 2013!!! 
La santé, sans santé pas de joie, pas de vie... La paix, Paix pour construire, et non pour détruire, 
Laissons à nos enfants et petits enfants un héritage de paix et de solidarité, d'humanisme.
Tous mes vœux de santé, longévité, paix dans le monde.
BONNE ET HEUREUSE ANNÉE À TOUS ET A TOUTES!!! Et toute ma famille. À tous ceux qui croient en moi... Ma famille culturelle... Je vous porte dans mon cœur.

 

BIL AKA KORA : Artiste musicien
Ce qui m'a le plus marqué sur le plan social, c'est le fait que ma famille s'est agrandie avec l'arrivée de mon petit garçon.

Sur le plan culturel, c'est ma rencontre avec le bigband de jazz de Copenhague et la tournée que l'on a fait ensemble cet été au Danemark. Ce fut une belle expérience qui montre que la musique n'a pas de frontières et que le métissage des cultures donne de belles choses ! Quant au plan politique, j'ai été marqué par les élections couplées, qui malgré ce que l'on peut en dire de négatif, ont aussi montré une évolution du fait que la pluralité des partis s'est bien faite sentir, et que l'opposition a eu aussi son rôle à jouer, la possibilité de s'exprimer. C'est un petit pas vers plus de démocratie, du moins je l'espère !

Pour 2013, je souhaite à chacun de rester positif, et de réussir à concrétiser ses projets. Je souhaite aussi de l'amour, de la sincérité et de l'honnêteté, les ingrédients qui peuvent rendre une vie meilleure ! et bien sûr, beaucoup de musique live, moins de play-back, et des artistes unis ! 

 

 

 

Walib BARRA : Manager-Producteur
Sur le plan social de façon générale c'est la vie chère qui se matérialise par une baisse constante des revenus des ménages, l'augmentation des mendiants dans les rues et une prolifération des braquages et vols spectaculaires.
-Sur le plan politique c'est sans doute les élections couplées qui ont conforté le CDP (parti présidentiel) et une entrée en force de l 'UPC qui se positionne désormais comme chef de file de l'opposition.
-Sur le plan culturel c'est sans doute la réorganisation de l 'APRODEM qui à travers la journée de l'entrepreneur culturel souhaite donner un nouvel élan à la filière musique par une meilleure prise en compte de leurs aspirations mais aussi de favoriser une immersion de nouveaux acteurs capables d'insuffler  une nouvelle dynamique à la dite filière.

Le chiffre 13 à lui seul ne saurait déterminer la nature d 'une année; cette année sera le fruit du planning stratégique de nos activités et surtout de la flexibilité de nos gouvernants qui sauront faire un partage solidaire des richesses que capitalisent tous les acteurs de ce pays.
Que 2013 soit une année de prise de conscience réelle de nos dirigeants dans la répartition des richesses du pays; il serait utopique de croire en une société égalitaire mais par contre une société solidaire est possible; société dans laquelle le riche a de la compassion pour le pauvre; société dans laquelle le fort protège le faible.
Sur le plan culturel; plus de synergie d'actions entre tous les acteurs dans la perspective d'obtenir des résultats positifs; voir les choses en terme de "raison d 'être" et non en terme "d 'activités".

 


Patrick KABRE: Artiste musicien

Je souhaite longue vie à tous mes fans, à tous ceux qui œuvrent pour que la musique aille de l'avant. Je fais un coucou à tous les hommes de médias de mon pays qui se battent pour que la musique burkinabé soit connue à l'extérieur. Que Dieu leur donne plus de courage et préserve le Burkina Faso.

 
Patrick KABRE en accoustique

Commentez cette page sur le forum >>

 

 

 

 

 

 
Publicités

Conseil des Ministres

 

Littérature burkinabé