Annonces brèves ! Kundé 2014, les artistes burkinabé à l’assaut de 14 trophées le 25 avril prochain. Qui de Rovane, Bil Aka Kora ou Alif Naba va succéder à Dez Altino ?- Stage international de danse d'Afrique de l'Ouest à Koubri, Burkina Faso du 27 avril au 2 mai 2014 - "LES MARLEY D'OR", trophées de la musique reggae au faso le 11 mai 2014 au SIAO Le Festival International du Rire et de l'Humour de Ouagadougou ( FIRHO 2014) se déroulera selon le programme ci-après : 30 mai à la maison du peuple, 31 mai, Gala à Azalai Hôtel et le 1erà Faso Parc– Pour lire toutes les annonces, Cliquez ici ! >> Pour lire toutes les annonces, Cliquez ici ! >>
+

Culture > les évènements culturels

 Liens Utiles :
 
 
Pour tous vos projets audio-visuels
 
Le 8 Mars Artistique
 
 

Village artisanal de Ouagadougou

application facebook

 

 
   
   
   
   
   
   
 
 
 

 

 

 

 

 

 

Balamine OUATARA DG du BBDA

Artistebf, du 14 janvier 2013, écrit par Reveline Some (stagiaire)

 

 

Le nouvel an a toujours été un moment fort, une occasion où chacun est heureux d'avoir franchi une étape où si vous voulez, d'avoir vieilli une année de plus. C'est une grâce divine et il est bon comme disent les chrétiens, de remercier Dieu et de le louer pour cette longévité. Il en est de même pour les responsables d'entreprises, les dirigeants et toutes les personnes qui sont à la tête d'une administration et qui vivent en parfaite harmonie avec leurs ollaborateurs. Quoi de plus normal de retrouver des collègues ou des collaborateurs avec lesquels ils ont travaillé d'arrache-pieds pour parvenir à des résultats concluants. C'est en cela que s'inscrit notre démarche vers le BBDA en tant que première structure de gestion et d'administration des oeuvres artistiques pour recueillier les voeux du nouvel an de son premier responsable à l'endroit des artistes.

Mr Balamine OUATTARA qui nous a grandement ouvert ses portes nous a exprimé ses sentiments de satisfaction avant de poursuivre en ces termes :

Je voudrai d'abord vous remercier d'être venu vers nous en cette fin d'année afin de nous permettre de présenter nos vœux, de bonne et heureuse année à l'ensemble des créateurs du Burkina et de la communauté des  créateurs du Burkina Faso. Mais je voudrai avant toute chose, vous dire que nous évoluons dans un contexte national qui se caractérise par un certain nombre de facteurs qui, aujourd'hui  nous permettent aussi d'espérer avoir des résultats. Au titre de ces facteurs, nous pouvons citer deux éléments essentiels qui sont la paix et la liberté, parce qu'on ne peut pas entreprendre quoi que ce soit à titre individuel  comme à titre collectif,  sans la paix; c'est vraiment primordial. Je pense qu'au Burkina Faso et par rapport à ce que nous voyons ailleurs,  nous pouvons  remercier le seigneur pour nous avoir accordé la paix en n'oubliant pas également, celui qui, au dessus de tout le monde, œuvre inlassablement pour que cette paix se réalise et se consolide. Je veux parler de son Excellence, Monsieur le  Président  du Faso. C'est pour moi,  une opportunité de le féliciter, de le remercier et  surtout, de prier le seigneur afin qu'il continue de lui donner la force et tous les moyens pour permettre  aux filles et  aux fils de ce pays de continuer à vivre dans la paix.
Le deuxième aspect  qui est également important, c'est la liberté.  Nous sommes dans un monde de création et  pour créer, on a mille idées mais lorsque l'espace de liberté est réduit, on ne peut exploiter  que 100 sur les 1000 idées.  Sur ce point également, nous pouvons également remercier  le Président du Faso qui a travaillé  à étendre au maximum,  la liberté d'expression. Vous êtes des journalistes et vous en savez plus parce qu'il n'y a pas de sujet tabou. Lorsqu'on se place dans la dimension de la  " création",  le créateur,  c'est  d'abord celui  qui  doit être libre dans sa tête, libre dans son esprit, libre dans ses mouvements afin que ce qu'il conçoit  en termes de message, puisse être dit.  C'est en ce moment que naît l'inspiration, tout devient  fertile et les créations se font facilement. On peut même dire sans hésiter qu'au Burkina Faso, la création est vraiment intense. Dans tous les secteurs et dans toutes les filières culturelles : livre, musique, théâtre, audio-visuel, on crée tous les jours parce que les créateurs ont cette liberté d'esprit. Ce sont ces deux expressions, liberté et paix qui ont permis de booster le monde de la création au Burkina. On ne peut donc pas se féliciter des résultats obtenus sans se référer d'abord aux facteurs essentiels. C'est pour cela que j'ai voulu commencer par remercier le Président du Faso et l'ensemble des burkinabé qui ont œuvré à cette éclosion culturelle.  Enfin, je voudrai remercier les artistes pour tous les efforts qu'ils ont eu à faire pendant l'année 2012; La création n'est pas facile parce que ça demande énormément de choses et pas seulement le talent mais bien plus. On a senti qu'il y a des hommes et des femmes qui, avec courage et détermination, ont apporté leurs savoir faire et apporter leur touche à la construction nationale. Aujourd'hui, nous sommes un pays riche de ses créations, riche de ses œuvres. Je pense qu'avec la dynamique actuelle du gouvernement,  qui essaie de mettre l'accent sur la dimension économique  de la culture, on fera le relai nécessaire afin que de plus en plus les artistes puissent vivre dans la dignité. Aujourd'hui,  il y a des artistes qui ont évolué socialement parlant mais c'est une lutte qui doit se poursuivre pour que le maximum d'artistes puisse  vivre de  leur art. C'est ce que je souhaite pour l'année 2013 et que tout se passe dans la paix du cœur, la santé et  dans la réalisation des autres vœux qui concourent aussi à la vie humaine.

 

 

 

 

 

Commenter cette parge sur le forum >

 

Evènements culturels récents au Burkina

           

Rentrée Littéraire

 

Humour - Gombo.com

                 

Concert Floby :30 juin 2012

 

10 ème édition sculture de Laongo

 

Kounker reçu à Airtel

 

Jazz à OUAGA

 

 

Voeux du nouvel an au Mogho Naaba

                 

Kundé 2012 : images fortes de la soirée

 

Kundé 2012 : réactions à chaud

 

Kundé 2012 : Lauréats

 

16ème Edition

 

MOD'AFRIQUE 3ème édition

                 
 
Publicités

Conseil des Ministres

 

Littérature burkinabé